Une église qui prie et se rassemble

« Et tel est le signe que c’est moi qui t’ai envoyé : quand tu auras fait sortir d’Égypte mon peuple, vous rendrez un culte à Dieu sur cette montagne. » Ex 3,12
Calendrier - Chorales - servants de messe

Une église qui écoute et annonce

« Toi, proclame la Parole, interviens à temps et à contretemps, dénonce le mal, fais des reproches, encourage, toujours avec patience et souci d’instruire. » 2 Tim 4,2
Parcours KT - Dynamique pour les familles

Une église qui soigne et aime

« À ceci, tous reconnaîtront que vous êtes mes disciples : si vous avez de l’amour les uns pour les autres. » Jn 13, 35
Visiteurs - Caisse pour les pauvres - aides diverses - secrétaires

Une église qui se structure afin de durer

« Le responsable doit être irréprochable … homme sobre, raisonnable, équilibré, et accueillant et bienveillant… » 1Tim 3,2
Conseils de gestion - conseil de communauté - Equipe pastorale

previous arrow
next arrow
Slider

Noël: UNE FÊTE DE FAMILLE

Noël nous rappelle trois réalités:

La première réalité de Noël est que Jésus vient à Noël pour toute l’humanité. Les êtres humains partout dans le monde constituent la famille de Dieu. Jésus ne vient pas seulement pour les justes, Il ne vient pas seulement pour ceux qui vont à l’église et ceux qui ont l’air sérieux. Jésus ne vient pas à Noël pour ceux qui se disent chrétiens, non, Jésus vient pour tous. Son programme de salut est pour tous. Il est un Dieu tout compris. Dieu des bons et des mauvais, des riches et des pauvres, des malades et des sains, de ceux qui croient en lui et de ceux qui n’y croient pas, il est le Dieu qui traverse toutes les cultures, nations et toutes les langues. C’est pourquoi Noël est une fête de famille et que tout le monde fait partie de cette grande famille de Dieu.

La deuxième réalité est que Dieu continue d’aimer chaque personne dans notre famille humaine commune. Dieu ne se lasse d’aucun de nous, il ne regrette pas non plus de nous avoir créés dans ce beau monde. Dieu nous aime quand nous sommes bons mais il nous aime aussi quand nous sommes moins bons. Dieu nous aime quand nous faisons du bien mais il ne nous rejette pas parce que nous sommes pécheurs. C’est le deuxième message de Noël, que Dieu continue de nous aimer même lorsque nous pensons que nous ne méritons pas son amour à cause de qui nous avons été dans le passé et de qui nous sommes encore dans le présent.

La troisième réalité de Noël est que nous n’avons plus d’excuses pour ne pas aimer Dieu et les uns les autres. Noël nous donne toutes les raisons pour lesquelles nous devrions nous aimer les uns les autres, pourquoi nous devrions nous respecter et être sensibles les uns aux autres. Noël nous rappelle que nous avons un patrimoine commun et un destin commun que nous devons sauvegarder. Nous sommes désormais encouragés à prêcher haut et fort la bonté infinie de Dieu et ses grâces abondantes pour une saine communion humaine.

Enfin, rappelons-nous les souvenirs de se tenir devant la crèche de Noël lorsque nous étions enfants. Cela devrait nous rappeler notre devoir de partager cette même expérience avec nos enfants et nos familles et voisins.
Peu importe comment la crèche est organisée, ce qui compte, c’est qu’elle nous parle.

Au nom de l’équipe pastorale,
Innocent Baba Abagoami

Innocent Baba Abagoami

Curé des paroisses